Vous êtes prêt pour un nouveau départ ?
Monique Beaufort
Monique Beaufort
Courtier immobilier



Fondée en 1875, la ville d'Outremont s'est développée au pied du mont Royal. À proximité du centre-ville de Montréal, elle possède un territoire de 382 hectares où se répartissent ses quelque 23 000 habitants de différentes origines. Depuis le 1er janvier 2002, Outremont est un arrondissement de la ville de Montréal.

En se promenant dans la ville, de somptueuses demeures attirent notre attention par leur rareté et leur ancienneté. Grâce au travail des architectes d'Outremont, on remarque rapidement le caractère exceptionnel de ces édifices et de ces maisons. Cela ajoute un caractère unique au patrimoine architectural de la ville.

Depuis la fondation d'Outremont, le conseil municipal, avec l'aide des citoyennes et des citoyens, veille à ce que la beauté naturelle de la ville soit mise en valeur et préservée. Caractérisée par une végétation luxuriante, Outremont abrite une superbe forêt urbaine, de nombreux parcs et jardins fleuris. L'arrondissement en compte une dizaine, dont le prestigieux cimetière-jardin Mont-Royal, remarquable pour la beauté de son aménagement et de ses monuments sculpturaux. Les parcs d'Outremont sont là pour le plus grand plaisir de la collectivité et constituent autant de cadres verdoyants pour la promenade contemplative ou d'agrément, la récréation familiale ou sportive en toutes saisons.

On retrouve également à Outremont quelques-unes des meilleures écoles publiques et privées de la région, dont la prestigieuse école de musique Vincent-d'Indy, et la proximité de nombreuses maisons d'enseignement supérieur (Université de Montréal, École des Hautes Études Commerciales, École Polytechnique, etc.) Les avenues commerciales (Laurier, Bernard et Van Horne) sont parsemées de restaurants et de boutiques qui comptent parmi les plus réputés à Montréal. Les nombreuses terrasses de l'avenue Bernard sont très fréquentées pendant la période estivale.


Sur le plan culturel, l'arrondissement Outremont est un milieu privilégié puisqu'il compte, per capita, la plus forte concentration d'artistes résidants, toutes disciplines confondues, et ce, non seulement au Québec mais dans tout le pays. Écrivains, peintres, graveurs, sculpteurs, chorégraphes, danseurs, compositeurs, musiciens, cinéastes, metteurs en scène, réalisateurs, comédiens et combien d'autres créateurs ont choisi de vivre à Outremont, imprimant une vitalité culturelle toute particulière à cette communauté profondément attachée à son cadre de vie et à la qualité de son environnement.

Outre cette richesse artistique marquante, Outremont dispose d'un réseau d'institutions culturelles de tout premier ordre : la bibliothèque municipale Robert-Bourassa ouverte en 1998, où loge une magnifique galerie d'art, la salle Claude-Champagne dotée d'une excellente acoustique, et depuis 2001, le Théâtre Outremont tout frais restauré dans son ancienne splendeur.

Cette pluralité étonnante donne l'identité outremontaise une personnalité distincte dont la vie communautaire, l'ouverture aux différences culturelles, le respect du patrimoine historique, architectural et paysager sont parmi les principaux points d'ancrage.


Avec le développement urbain, la population se diversifie. Dès 1902, le quartier Nord, avec ses triplex à prix modiques, abrite une population ouvrière aussi nombreuse que celle de l'ensemble des secteurs bourgeois du Sud et de l'Ouest, avec pour frontière l'avenue Bernard. C'est de ce quartier populaire qu'originent les premières revendications pour une meilleure représentativité électorale et pour l'élection du maire au suffrage universel. De même, le portrait ethnique d'Outremont est modifié par l'accroissement de la communauté juive qui devient plus nombreuse que les citoyens d'origine britannique à compter des années vingt. Enfin, la municipalité perd son homogénéité sociale avec l'établissement de nouvelles industries le long des voies ferrées du Canadien Pacifique.